La Robinsonade des Mouches

La Robinsonade retrouve avec le texte de William Golding une profondeur humaine qui en redéfini le genre. Ce sont sur les bases mêmes de Sa Majesté des Mouches / Lord of the flies que sont construits, aujourd'hui, les nouveaux représentants du genre. La série Lost, avant d'emprunter à Michel Tournier, Daniel de Foe ou Jules Verne, emprunte, consciamment ou inconsciamment, à William Golding. Concenter l'objectif de sa narration sur les personnages, sur leur psychologie, leurs réactions ou leurs passions, est un principe directement hérité de Sa Majesté des Mouches. L'intérêt du texte repose là, bien plus que sur un épisme traditionnel façon L'île au trésor. Les luttes pour le pouvoir sont du coup parfaitement légitimées.

Il n'y a que des garçons sur l'île. Ce qui pourrait n'être qu'un détail pour qui doit composer avec ce qu'il a dans sa troupe, filles et garçons, revêt en fait une importance tout à fait subliminale: le thème du texte est la lutte pour le pouvoir intrinsèque à la nature humaine, mais qui chez l'homme se manifeste avec violence, jusqu'à la bêtise la plus grave. On pourrait imaginer en parallèle une version où seules des filles survivent au crash de l'avion et se retrouvent livrées à elles-mêmes. Lutte pour le pouvoir avec force guerrière....? Ou querelles d'un autre genre? On peut prolonger la question par celle de la division interne du groupe, pour soutenir l'idée sociologique suivante: les sociétés masculines sont marquées par un déchirement de l'intérieur pour la prise de pouvoir au sein du groupe; dans les sociétés féminines (tribus guerrières en Amazonie), le groupe est unie pour une prise de pouvoir extérieure (d'une autre tribu).

C'est là où Willliam Golding fait preuve d'une intelligence évidente: l'objet de son étude est celui de l'enfant. L'enfant seul, abandonné, sans la présence d'adultes. Parce que la copie n'égale pas l'originale, les règles établies par les adultes et dont les enfants entendent s'inspirer pour régir leur vie en société, sont défaillantes. Ou William cherche alors à viser l'adulte derrière l'enfant... sept ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Et trente ans avant qu'il ne reçoive le Prix Nobel de Littérature, largement à la hauteur de son talent. Nous allons essayer, dans notre mise en scène, d'être le plus fidèle possible aux exigences de l'auteur. Et nous lui demanderons, avant l'ouverture du rideau, toute son indulgence.

 

LOUIS

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Cours de théâtre

Newsletter

Soyez les premiers informés de l'actualité Andro !

Réseaux sociaux

Acteurs, spectateurs, supporters... Rejoignez le réseau Andro et faites vivre la communauté!

Flux Twitter