Une troupe d'amateurs

PAR NIZOU (à propos de la première représentation de Chat en poche)

 

J'ai passé, hier soir, une excellente soirée. J'étais invitée à la première d'une pièce de théâtre.

Ah ! Vous voyez déjà le tapis rouge, les dorures, les stars et les paillettes ? Et bien vous n'y êtes pas du tout. Une salle toute simple dans un gymnase, une troupe d'amateurs, la seule star c'est Feydeau.

Le public est venu nombreux, plus de 150 chaises ont été installées. Enfin les lumières s'éteignent et Le spectacle commence. Le décor, un intérieur bourgeois de la fin du 19ème siècle, est très réussi.

Un geste fébrile, une voix un peu sourde, une autre au débit trop rapide laissent deviner la tension des acteurs. Certains jouent pour la première fois.

Les textes sont drôles et le public rit.

Alors, petit à petit, les acteurs semblent s'approprier l'espace, les voix s'affirment, les gestes se dénouent, la diction s'éclaircit. Et le plaisir est là.

Lorsque la pièce se termine, les applaudissements sont fournis. Bien sûr, le public, essentiellement composé de parents et d'amis, était acquis d'avance mais il y a de la ferveur dans les bravos car les visages des acteurs sont lumineux de bonheur. L'un d'eux semble même étonné d'être là et d'avoir réussi. Il y a du plaisir mais aussi de l'émotion : richesse !

Bravo encore aux acteurs pour ce plaisir partagé !

Bravo aussi au metteur en scène pour son travail mais aussi pour la façon dont, du haut de ses 20 ans, il félicite et remercie les acteurs dont certains ont près de trois fois son âge.

Bravo à la présidente dont tous nous ont dit qu'elle portait ce projet, qu'elle le poussait, le tirait, le bousculait avec enthousiasme et chaleur !

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Newsletter

Soyez les premiers informés de l'actualité Andro !

Réseaux sociaux

Acteurs, spectateurs, supporters... Rejoignez le réseau Andro et faites vivre la communauté!

Flux Twitter