3ème saison : 2006/2007

L’association Andromède va connaître son premier grand bouleversement à l’aube de sa troisième saison. Alors que les comédiens des « Mouches » sont toujours en lice et que les demandes d’inscriptions affluent, une deuxième troupe voit le jour sous la direction de Maxime Bizot, qui assistait jusqu’ici la mise en scène. Deux troupes en parallèle, deux équipes, et deux projets distincts… c’est avec ce nouveau visage qu’Andro abore la saison 2006/2007. Cette fois-ci, la première troupe pose ses valises dans un Japon féodal librement revisité, sur les traces d’un mystérieux « Samouraï Maudit », tandis que la deuxième troupe adapte « Le Fantôme de Canterville » d’Oscar Wilde.

 

« Le Samouraï Maudit » sera l’un des spectacles les plus populaires d'Andro. Inspirée de deux contes japonais, l’histoire écrite par Louis Dubois et Ghislaine Bizot mêle intrigue policière et combats épiques sur fond de fantastique. L’atelier couture se surpasse en réalisant de somptueux kimonos, tandis que Geneviève Rajaud, la scénographe, créé pas moins de 4 décors sur de grandes toiles de lin. 

Annoncé pour le 10 juin 2007, soit un peu plus tard qu’à l’accoutumée, « Le Samouraï Maudit » bénéficie d’une promo soutenue : articles de presse, bandes-annonces, site internet dédié, DVD, et même un clip musical interprété par Azul. Couronnée de succès à Béjart, la troupe se produit à Zola le 20 juin puis à l’Amandier le 23 devant les écoles de Vernouillet. La ville de Verneuil programme alors « Le Samouraï Maudit » dans sa saison culturelle officielle, lequel est donc de nouveau à l’affiche de Béjart le 9 décembre 2007.

 

« Le Fantôme de Canterville » va, quand à lui, propulser sous les feux de la rampe une nouvelle génération d’acteurs passionnés. On retrouve alors le « phénomène Charlie », qui conjugue pour le public l’intérêt de découvrir l’adaptation d’un roman culte, et celui de faire connaissance avec une nouvelle troupe. Dès les premières secondes du spectacle, le trac des jeunes acteurs retombe : leur entrée sur une musique country est encouragée par le public qui tape en rythme dans les mains ! « Le Fantôme de Canterville » fait Béjart  le 28 juin devant les enfants de l’école Jean Jaurès -  fabuleux cadeau de fin d’année -,  puis l’Amandier le 2 décembre.

 

Mais Ghislaine Bizot et Louis Dubois partagent depuis quelques temps maintenant l’envie d’explorer un nouvel horizon : la prévention par le biais du théâtre. Une idée simple : sensibiliser au moyen d’une pièce engagée, sans tomber dans l’écueil de la morale. Pour ce faire, Ghislaine a écrit une pièce intitulée « Foulard, sois cap de dire non ! » sur le thème du « jeu du foulard » et des conduites à risques. Reste encore à concrétiser cette idée… 

Le stage organisé par l’association en février 2007 a permit de déceler de nouveaux potentiels. Les ex-stagiaires sont donc réunis et forment une troisième troupe. Le montage de « Foulard » se déroule au mois d’août… en une semaine, à raison de 4h de répétition par jour. Dans la foulée, un clip de prévention est tourné puis intégré à la mise en scène.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Newsletter

Soyez les premiers informés de l'actualité Andro !

Réseaux sociaux

Acteurs, spectateurs, supporters... Rejoignez le réseau Andro et faites vivre la communauté!

Flux Twitter